Un road-trip en Corse en famille pour la première sortie en camping-car de l’année !

Un road-trip en Corse en famille pour la première sortie en camping-car de l’année !

Après un début d’année glacial dans une majeure partie de la France métropolitaine, l’équipe Splity s’est demandée où il ferait bon aller lors des prochaines vacances scolaires. La Corse nous est apparue comme la destination parfaite pour un roadtrip en famille en camping-car au début du mois d’avril. Nous avons alors budgété et fait tous les préparatifs pour une famille avec deux enfants, habitant aux alentours de Grenoble.

Le trajet 

Nous avons donc réalisé un parcours en plusieurs étapes sur le site Mappy. Ainsi, nous prévoyons de partir du 6 au 14 avril, ce qui peut être réalisable pour une famille de Rhône-Alpes de zone A.

 

Jour 1 : Grenoble - Toulon - Ajaccio

Assurément le jour le plus chargé de la semaine. Il vous faudra vous lever tôt pour faire près de six heures de route afin de rallier le port de Toulon. Arrivés à Toulon, nous vous conseillons de prendre le Ferry avant midi afin d’atteindre Ajaccio le plus tôt possible. La traversée dure environ 7h ! La Corse reste une destination très prisée et le ferry n’est pas donné. Ainsi, une traversée en camping-car sera facturée près de 220 € à cette époque de l’année pour un gabarit de camping-car d’une taille de sept mètres environ (441€ l'aller-retour).

Pour le premier soir, nous avons trouvé un emplacement au camping Benista, à moins de 10 kms du port, pour un tarif très raisonnable. Il ne vous reste plus qu’à fermer les yeux pour votre première nuit en corse.

 

Jour 2 : Ajaccio - Propriano - Bonifacio

Avant même de partir, allez faire un tour sur le port d’Ajaccio pour y prendre le petit déjeuner ! Pour le deuxième jour, beaucoup moins de kilomètres sont prévus. Profitez des quelques virages au pied des montagnes corses, des plages d’Olmetto, des terrasses de Propriano avant d’arriver sur la pointe sud non loin de Bonifacio. Le camping Campo Di Liccia vous accueillera pour deux nuits afin de profiter des activités alentours et de vous reposer.

 

Jour 3 : La pointe sud et les alentours de Bonifacio

Proche de Bonifacio, où vous pouvez faire du jetski ou de la plongée, le pirate adventure corsica propose différentes activités telles que des randonnées en cheval, des balades en quads … Vous pourrez profiter paisiblement de votre deuxième journée en corse pour visiter Bonifacio et ses alentours et aller manger au restaurant le soir par exemple. C’est la seule fois où vous resterez deux fois dormir au même endroit. Le camping est très réputé et l’emplacement privilégié, vous n’êtes par exemple qu'à 5 kms de Figari.

 

Jour 4 : Bonifacio - Porto Vecchio - Aléria

A mi-chemin de votre road trip du printemps, il vous faudra prendre le départ de Bonifacio pour lentement remonter la côte est ! En repartant de la pointe sud de la Corse, vous pourrez profiter des magnifiques paysages offerts par la réserve naturelle des Bouchelles ! Vous passerez non loin d’une crique où se situe une des plus belles plages de Corse : la Plage de Rondinara. Plage depuis laquelle on peut apprécier la “punta di prisarella” ! Un peu plus loin sur votre route, vous apercevrez la plage de Santa Giulia. Le détour sera court et les emplacements pour gros gabarits tels que des camping-cars sont facilement trouvables.


Enfin, faites un dernier arrêt à la marina de Porto Vecchio où vous pourrez, si vous avez de la chance, observer de superbes Yachts ! La journée prend fin et il vous restera à rallier la côte d’Aléria et ses étangs salés, c’est d’ailleurs l’un des rares paysages plats que vous verrez. Nous rallions alors le camping de la Marina d'Aléria afin d’apprécier le confort d’une bonne nuit.

 

Jour 5 : Aléria - Bastia

Au matin de cette journée vous prendrez le départ pour Bastia, tout en longeant la côte est du nord de l’île de beauté, parfois même à quelques centaines de mètre de la méditerranée. Le trajet du jour ne fait que 80 kms alors n’hésitez pas à poser vos valises tôt au camping Les orangers. San Damiano est certes un peu plus onéreux mais bénéficie d’un cadre exceptionnel et d’un accès privilégié les pieds dans l’eau entre étang et mer. Vous pourrez passer la journée à vous balader dans Bastia ou - pour les amoureux de la nature - visiter le Cap Corse, “L'île dans l’île” comme l’appellent les locaux. Vous pourrez déambuler dans les collines montagneuses et gagner la vue du Moulin Mattei qui surplombe la mer.

 

Jour 6 : Bastia - L'Île-Rousse / Calvi

Cette fois vous passerez par les routes sinueuses mais reposantes à l’intérieur des terres pour atteindre l’Ile Rousse et vous contournerez le Monte Cinto, haut de 2706 mètres qui domine cette île afin de rejoindre la côte nord-ouest. C’est là que se nichent l’île Rousse et la ville non moins célèbre de Calvi. Pour les plus courageux, il aurait fallu réserver à l’auberge pour avoir la chance de grimper sur les sommets encore enneigés à cette époque. La route est un cul de sac. Demain, pour rallier Ajaccio, il vous faudra alors rebrousser chemin pour quelques kilomètres. Le paysage fait des routes compliquées à pratiquer, en particulier pour des camping caristes ! Pour l’heure vous aurez le choix entre passer la nuit à l’un des campings de Calvi (La pinède), ou à celui plus intimiste de L’Ile Rousse : La plage en Balagne.

 

Jour 7 : Ile Rousse - Ajaccio - Toulon

C’est votre dernier jour sur l’île de Beauté. Il faudra se lever tôt pour arriver au port d’Ajaccio et boire un dernier verre en terrasse. Les départs les plus tardifs sont prévus jusqu'à 22-23h afin de passer la nuit sur le ferry et débarquer tôt le matin au port de Toulon.

 

Jour 8 : Toulon - Grenoble

Même si c’est votre dernier jour sur la route, n’hésitez pas à faire des arrêts. Le trajet de Grenoble suggère différents emplacements pour faire des stops comme Gap ou encore Digne-les-bains en plein coeur des Alpes du sud.

 

Pour budgéter

Pour ce voyage en Corse préparé par nos soins, il vous en coûtera 1272 € pour une famille de quatre personnes soit 318 € par personne pour 8 jours de voyage inoubliables.